LES FEMMES DEMANDENT REPARATION

 

 

La Conférence de Durban contre le racisme et l’intolérance a été un lieu de rencontres pour les victimes de la traite, de la colonisation, de l’apartheid, de l’épuration ethnique, du système des castes, des violences religieuses et politiques de toutes sortes. Et les femmes ? Le sexisme n’a été évoqué qu’en fonction de la double oppression qu’il implique pour elles : femmes et noire, femme et musulmane, femme et Dalit, femme et Rom... Mais, des femmes en tant que victimes d’un système d’oppression spécifique, le Patriarcat, il n’est nullement question !

 

 

Nous, Femmes du Monde

dénonçons les violences et les différentes formes d’exploitation que les hommes nous ont fait et nous font subir depuis des millénaires :

 

           

 

pour nos pieds bandés
nos cous prisonniers des anneaux

nos sexes coupés ou cousus

nos lèvres à plateaux ou nos oreilles percées

pour les ceintures de chasteté ou le contrôle de notre virginité

pour les corsets qui nous étouffent
 pour nos corps anorexiques ou engraissés selon leur loi

pour les femmes qu’ils privent d‘éducation, de liberté, d’autonomie

pour celles qu’ils enferment dans les harems ou aux foyers

derrière le voile, le tchador, le tchadri ou la burqa
pour les mariages précoces, les rapports sexuels imposés
les grossesses non désirées, les stérilisations forcées
les avortements de fœtus féminins

pour la polygynie, la répudiation, la pratique de la dot

la discrimination dans l’héritage

pour l’exploitation économique, l’esclavage domestique, la double journée de travail

pour les coups, les insultes, le harcèlement moral et sexuel

pour les viols privés ou collectifs

pour la pornographie, la prostitution

les femmes vendues dans le « mariage de jouissance » ou par le Crime organisé

pour les jets d’acide, la lapidation, la pratique du Sati,

pour les « sorcières » brûlées vives

pour les crimes d’honneur, les meurtres de femmes

pour les massacres religieux ou politiques

pour les petites filles qu’ils tuent et celles qu’ils empêchent de naître : il manque cent millions de femmes sur la terre…

   

     pour le contrôle qu’ils ont exercé et continuent d’exercer sur nos vies

pour nos vies qu’ils nous ont volées

pour notre intelligence qu’ils ont étouffée

pour la division qu’ils ont instaurée entre nous pour nous maintenir en esclavage,

 

pour tous les crimes odieux que les hommes ont commis contre les femmes depuis des temps immémoriaux,

 

pour avoir fait de nous le symbole du MAL dans les religions misogynes du dieu qu’ils ont créé à leur image, un décret caractéristique de toute idéologie raciste,

 

pour nos Droits Humains bafoués, Nous, Femmes du Monde, demandons que les Gouvernements des différents pays nous présentent des excuses et que ces instances apprécient, à leur juste valeur, les compensations financières, juridiques, professionnelles et politiques que les femmes sont en droit de recevoir.

 

 

SOS SEXISME    sexisme@sos-sexisme.org

http://www.sos-sexisme.org            fax : 33 – (0)1 - 46261482

 

***************************************

Pétition à signer

Nom/prénom
Profession
Adresse
Ville / Pays
Mail