GUIDE D'ACHAT LAVE-LINGE

PUBLICITÉ


Le lave-linge figure parmi les appareils indispensables dans une maison. Certains irréductibles lui préfèrent encore le lavage à la main, ils ignorent sans doute que cela consomme plus d’eau, prend plus de temps et ne garantit bien souvent pas le même résultat. Mais pour la majorité d’entre nous, le lave-linge est synonyme de bien-être, de confort et d’hygiène. Un achat des plus importants qui vous sera grandement facilité par ce guide d’achat. Parce qu'il n'existe pas qu'une seule sorte de lave-linge, et surtout parce que c'est un peu comme les vêtements : à chacun son style !

Dan, expert électroménager chez Cdiscount







Bien choisir son lave-linge


1 – Capacité de lavage


La capacité de lavage d’un lave-linge représente la quantité de linge que votre machine est capable de laver en un seul cycle. Elle varie généralement entre 5 et 12 kilos. Famille nombreuse, vous pourrez même opter pour des appareils proposant une capacité de lavage de 15kg.

Si vous devez choisir une machine à laver dont la capacité correspond à votre quantité hebdomadaire de linge, ne négligez pas de prendre en compte, outre les vêtements, l’ensemble des textiles que vous devrez également régulièrement laver. Draps, couettes et leurs housses, serviettes de toilette, rideaux, dessus de lits et de canapés, autant de textiles volumineux qui peuvent rapidement remplir le tambour de votre lave-linge.

Autre intérêt d’avoir un lave-linge bien adapté à vos besoins : vous ferez moins de machines et consommerez donc moins d’eau comme d’électricité. On peut facilement découper les capacités par type de famille.

Célibataire : Vous n’avez pas forcément besoin d’une grosse capacité, ce qui ne veut pas dire que les possibilités de sécher ou de profiter des meilleures fonctions doivent être négligées.

Couple : La capacité doit être suffisante, sans être excessive, pour accueillir des lavages réguliers et pouvoir s’adapter aux fluctuations de vos besoins de lavage. Une fonction de séchage pourra également se révéler précieuse.  

Familial : Votre lave-linge tourne plusieurs fois par semaine, vêtements de toutes sortes, linge de maison… Une grande capacité est donc requise et l’achat d’un sèche-linge recommandé aux utilisateurs intensifs qui pourront ainsi enchaîner au plus tôt les cycles de lavage. 

La capacité est un élément important à déterminer, mais il faut aussi penser au type de moteur de votre lave-linge. Voyons ce que les lave-linges ont sous le capot ! Vous ne trouverez que deux grands types de moteurs de nos jours.

Le moteurs à condensateur de déphasage (moteurs asynchrones) d'une part. Ce moteur fonctionne seulement à vitesse constante, ce qui lui confère l'avantage non négligeable d'être peu énergivore.

Le moteur à induction "inverter" ou électromagnétiques, fonctionnant à courant continu. S'il est moins concerné par votre consommation en électricité que son cousin asynchrone, il est incroyablement moins bruyant ! La grande innovation de ce moteur étant de supprimer les courroies responsables du bruit et aussi des pannes éventuelles.

Lave-linge-Cdiscount
2 – Chargement frontal ou top ?

Il existe deux types de chargement pour un lave-linge, le choix de l’un ou l’autre dépendant de votre intérieur et de votre confort d’utilisation.

Lave-linge top

Un lave-linge proposant un chargement par le dessus est dit « Top ». Il s’agit du modèle généralement le moins encombrant car sa largeur excède rarement les 45 cm pour une profondeur ne dépassant pas les 60 cm.

L’avantage est que vous n’avez pas besoin de vous baisser pour charger votre linge dans la machine. En contrepartie l’ouverture est plus petite que sur les lave-linges à chargement frontal, sans oublier qu’il faut se pencher pour aller chercher le linge au fond de la cuve au terme du lavage. Mais au regard du gain de place, c’est un moindre mal.

Lave-linge frontal

Un lave-linge frontal, ou Hublot, profite souvent d’une capacité plus importante que les modèles top. Ce qui implique qu’ils soient également plus imposants, la largeur pouvant atteindre 60 cm pour une profondeur oscillant entre 52 et 60 cm. 

Le chargement dans le tambour s’effectuant en façade par une large ouverture, le remplissage et le déchargement s’en trouvent simplifiés.  En outre le dessus du lave-linge, n’ayant aucune ouverture, peut accueillir un sèche-linge, se loger sous un plan de travail, voire être utilisé comme un plan de travail.

3 – Du lavage au séchage

Une fois votre linge lavé, encore faut-il le faire sécher. Et tout le monde ne dispose pas de suffisamment de place en intérieur, voire d’un étendoir à couvert. Pour résoudre ce problème, vous pouvez vous orienter sur un lave-linge séchant qui combine à la fois un lave-linge classique et un sèche-linge en un seul et même appareil, vous garantissant ainsi un gain  de place appréciable.

Un lave-linge séchant tout aussi performant et fiable dans la durée que deux appareils distincts. Il convient toutefois d’observer une règle simple : la capacité de lavage est supérieure à la capacité de séchage. Ainsi lorsque vous lavez 6 kg de linge, ne séchez que 3 kg à la fois afin de préserver la durée de vie de votre machine et vous garantir un séchage optimal.

4 – L’essorage

L’essorage est une fonction importante qu’il convient de prendre en compte au moment de votre choix. Il est exprimé en tours par minute et correspond au nombre de rotations que le tambour effectue pour évacuer l’eau du linge. 

Un bon essorage vous assure une durée de séchage divisée par deux dans le cadre d’un sèche-linge ou lorsque le linge est étendu. Les machines à laver proposent aujourd'hui un essorage entre 600 et 1600 tours/minute, une manière d'obtenir un linge très bien essoré avant le séchage.

L’essorage peut être fixe, soit une vitesse constante tout au long du cycle, ou variable, c'est-à-dire s’adaptant au type de linge et de programme de lavage sélectionné. Dans le cas d’un essorage variable, c’est à vous de choisir la vitesse de rotation, ce qui vous permet de gérer au mieux en fonction du contenu du lave-linge (délicat, coton).

Guide-achat-lave-linge
5 – Consommation d’eau et d’électricité 

A l’image de tous les appareils électroménagers, le lave-linge consomme de l’énergie.  Afin de préserver sa facture d’électricité, il convient d’être vigilant quant à la mention précisée sur l’étiquette énergie « Eurolabel ». Dans le cadre du lave-linge, cette dernière renseigne à la fois sur la consommation d’eau, d’énergie et la vitesse d’essorage, bref toutes les performances de votre machine.

Proposant un barème allant de A+++ à B, du plus économique au moins économique, la norme européenne impose la présence d’une lettre correspondant à la consommation énergétique sur les lave-linge en vente. L’objectif est d’aider le consommateur à y voir plus clair et à choisir un modèle économe en énergie.

A noter qu’un programme demi-charge sera moins gourmand en énergie. Moins évident s’agissant des lavages à basses températures qui réduisent la consommation électrique liée au réchauffement de l’eau mais allongent la durée de lavage.
A l'heure actuelle, les constructeurs ne proposent que des modèles de lave-linge de catégorie A. Le distinguo se fera donc au niveau du nombre de "+" suivant cette lettre. Si les lave-linge de catégorie A+++ sont parfois plus chers à l’achat, ils se révèlent nettement moins énergivores et plus économiques sur la durée. Pour vous donner un ordre d'idée, ce type de lave-linge sera 30% moins gourmand en électricité qu'un modèle de catégorie A. Autant vous dire que ça en vaut la peine !

N’oubliez pas également de bien prendre en compte les types d’heures prévues par votre contrat d’énergie. Heures creuses ou heures pleines : voilà une bonne prise de conscience pour réaliser des économies en adaptant vos machines à l’heure de la journée.

6 – Programmes et options de lavage 

Chaque lave-linge profite d’un certain nombre de programmes spécifiques. Tous les appareils proposent à peu près les mêmes types de modes. Vous saurez, à l’usage, quels types de programme vous conviendront le mieux. Voici une liste des programmes les plus couramment proposés par les constructeurs :

Les programmes

- Délicat.
Comme son nom l'indique, ce programme vous permettra de prendre soin des textiles les plus fragiles (la soie et la lingerie, par exemple) tout en les lavant comme il faut.

- Laine.
Idéal pour prendre soin, en douceur, de vos pulls et autres vêtement fait en laine à 100%.

- Jeans.
Pièce de mode incontestable de notre siècle, ce programme vous permettra de préserver la forme et le style de tous vos vêtements en jeans.

- Voilage.
Voilà un programme très pratique pour laver vos tissus d'ameublement, vos rideaux par exemple. Un pré-lavage à froid de vos textiles enlèvera efficacement la poussière avant un lavage traditionnel.

- Vêtements de sports.
Vous avez une maison de sportives et de sportifs ? Vous comprendrez le soin tout particulier à apporter aux textiles synthétiques... tout en lavant à fond pour neutraliser odeurs de transpiration ou traces d'herbe, de terre.

- Babycare.
Si vos enfants ont la peau sensible notamment, ce programme vous sera d'une grande aide. Ce programme propose un rinçage long et efficace qui élimine quasi tous les résidus de lessive.

- Chemises.
Vous détestez le repassage ? Ce programme va vous faciliter la vie ! Il permet de réduire les plis à la sortie... et vous aide à passer moins de temps sur vos chemises.

- Courts (entre 15 et 30 minutes).
Les programmes courts sont la grande révolution de ce siècle ! Nous sommes tous plus pressés les uns que les autres. Alors si vous avez peu de linge (3kg max) et qu'il n'est pas excessivement sale, ce programme va vous plaire puisqu'en 30 à 45 minutes, votre machine aura terminé son oeuvre.

Les options 

- Le départ différé vous permet de faire tourner votre machine durant les périodes creuses. Il est aussi possible de demander à votre lave-linge de terminer son cycle à une heure précise.