INFO COOKIES : En poursuivant la navigation ou en cliquant sur la croix vous acceptez le dépôt de cookies destinés à réaliser des statistiques de fréquentation et navigation, à vous proposer des offres adaptées à vos centres d’intérêts, et à générer un identifiant pour contrôler vos commandes. Pour en savoir plus et gérer vos cookies, cliquez ici.

Comment choisir son four ?

Cette question est-elle utile ? 23
Comment choisir son four

Avez-vous déjà vu une cuisine sans four ? Nous, jamais ! Sans four, pas de petit plat, pas de gâteau d’anniversaire, pas de raison de se plaindre parce que la minuterie est trop bruyante. Parce qu’on ne saurait s’en passer, on oublie parfois qu’il est facile de faire le mauvais choix au moment de l’achat, par manque de connaissance sur les bons critères d’achat. Heureusement, pas de coup fourré, on vous explique tout dans ce guide. De l’aménagement de votre cuisine, au système de chauffe et au volume de la cavité, sans oublier les systèmes de nettoyage, on vous dit tout.

Trop de choix tue le choix ! Votre critère n°1 : l’aménagement de votre cuisine

Des modèles de plus en plus sophistiqués inondent le marché pour équiper les cuisines dernière génération mais tout le monde ne vit pas dans un logement à la pointe de la technologie.

Quel modèle pour votre cuisine ?

  • Pour les cuisines non équipées, une cuisinière (ensemble 2 en 1 four plaques de cuisson) peut tout à fait vous convenir. Si vous êtes alimenté au gaz, ce sera sa variante, la version gazinière, qui pourra vous satisfaire.
  • Si votre espace cuisine est aménagé ou équipé, vous préférerez vous tourner vers un four encastrable, un meuble bas spécifique sera prévu pour accueillir votre four
  • Enfin si votre pièce ne peut accueillir de gros électroménager ou si vous n’êtes pas un utilisateur régulier de votre four privilégiez un mini-four : petit et compact, le meilleur ami des étudiants

Si vous n’avez pas le temps de lire, on vous résume !

Quel four choisir en fonction de son espace ?

1. L’incontournable d’une cuisine équipée : Le four encastrable

Vous souhaitez rendre votre cuisine fonctionnelle et design à la fois ? Le four encastrable se fondra dans un espace dédié, notamment dans un meuble de cuisine préalablement installé ou sous un plan de travail (sous réserve qu’il soit équipé d’une ventilation de refroidissement). Disponible en 2 tailles standards de 60 cm, 90 cm il conviendra à toute les architectures d’intérieur.

Le budget : Disponible en plusieurs déclinaisons allant de 119€ à 1 200€ selon les fonctionnalités et les tailles.


Le coup de pouce Cdiscount : Le four ça chauffe

Si vous choisissez de positionner votre four dans un meuble non prévu à cet effet, veillez au grain quant à la constitution des meubles de cuisine : le revêtement et colle fixant ce revêtement doivent résister à la chaleur du four en cours de cuisson ou de pyrolyse.


Le four encastrable

2. Un vrai espace cuisine pour une installation simplifiée : la cuisinière

Evoluant depuis des décennies, la cuisinière combinant four et plaque de cuisson se veut de plus en plus esthétique. Proposées en plusieurs tailles au design varié, il vous sera possible de choisir entre une table de cuisson à céramique, à induction ou même à gaz (appelé dans ce cas-là une gazinière). Pour les plus fins cordons bleus d’entre vous elle se décline même en version professionnelle accessible au grand public avec le fameux piano de cuisson.

Son point fort : 2 en 1, une installation simple, qui habille votre cuisine non équipée.

Le budget : La fourchette est large, des modèles de 149€ à 2 000€ vous sont proposés en fonction des dimensions, de la marque, des technologies de plaques et des technologies de four.

Découvrez nos collections de cuisinière/gazinières


Le coup de pouce Cdiscount : Pensez à votre aménagement

N’oubliez pas de bien mesurer l’espace disponible dans votre cuisine pour y loger la cuisinière. Et assurez-vous de choisir l’appareil qui convient à votre alimentation qu’elle soit au gaz ou à électricité pour permettre le raccordement.


Les types de cuisinières

3. Petit, compact et fonctionnel : Le mini-four

Pour celles et ceux qui ont peu d’espace ou qui n’ont pas besoin d’une grosse capacité, la meilleure solution est sans doute de s’orienter vers un mini four. De même taille qu'un four à micro-ondes, le mini-four « à poser » permet de profiter des qualités de cuisson d'un four même si on n'a pas la place d'en installer un. Moins puissant qu’un four encastrable, il n'en demeure pas moins fonctionnel.

Son point fort : Pratique – compact, facile à installer, le mini-four peut être placé à l'endroit souhaité.

Les variantes : Certains modèles combinent à la fois une partie micro-ondes et une partie four (à partir de 250€).

Où l'installer : Petit et compact, il trouvera sa place sur une étagère, sur le réfrigérateur, ou sur un plan de travail.

Le budget : Côté prix, comptez à partir de 29€ pour une version basique à 250€ pour un mini four ultra luxe.

Le minifour


Le coup de pouce Cdiscount : Pensez pratique

Il existe des « meubles hauts » de cuisine prévus pour accueillir un mini-four.


Mais comment diable tout cela fonctionne-t-il ? Critère n°2 : Le type de cuisson ou système de chauffe

Bien choisir son four c’est choisir le mode de cuisson le plus adapté à votre rythme de vie et vos besoins ! Ainsi vous avez le choix entre les fours à convection naturelle (ou fours traditionnels), les multifonctions ou, si vous êtes un expert de la cuisine végétarienne sans gras, les fours à vapeur.


Le coup de pouce Cdiscount : Rappel pratique

Vous ne vous y retrouvez pas dans tous les modes de cuisson proposés sur les fours ? Voici un rappel de leur signification :


Les modes de cuisson

Si vous n’avez pas le temps de lire, on vous résume !

Quel système de chauffe

1. Le four à convection naturelle, classique, encore appelé « four traditionnel »

Modèle de notre enfance – ou de celle de nos parents, il maintient sa place sur le marché avec quelques évolutions. Constitué de deux résistances, une en haut (voûte) et une en bas (sole), ces résistances chauffent simultanément votre plat à une puissance réglable sur le thermostat. Sur la plupart des modèles, on peut se limiter à l'usage de l'une ou l'autre des résistances pour chauffer une partie ou l'autre du plat. C'est le fameux mode "grill" qui fait dorer vos gratins.

La facilité d'utilisation : Modèle le plus facile à utiliser.

Le temps de chauffe : Prévoyez suffisamment de temps pour le préchauffage qui est assez long.

L'homogénéité de la cuisson : L’absence de ventilateur ne permet pas une cuisson idéalement homogène, pas toujours facile d’obtenir la cuisson voulue.

Pour quel usage : Les "plats" tels que le poisson, les quiches, les pizzas... ou aux préparations dont il faut cuire en priorité les surfaces (gratin, pâte à tarte...).

L'usage simultané : La cuisson se faisant sur un seul niveau, ce four ne peut accueillir qu’un seul plat à la fois.

Le budget : Du fait de sa technologie moins récente, c’est sans conteste le modèle le plus abordable, de 99€ à 249,99€.

La convection naturelle

2. Les fours multifonctions

De nos jours la plupart des foyers sont équipés de fours multifonctions. Plus performants, ils assurent une homogénéité de la cuisson à une température mieux maîtrisée. Alors, que vous soyez novice ou cordon bleu, comment choisir entre l’air brassé, la chaleur pulsée ou la vapeur ?


Le coup de pouce Cdiscount : Mais c’est quoi au juste la « chaleur tournante » ?

Il s’agit d’un terme qui, à proprement parler, pourrait aussi bien désigner la technologie par air brassé que par chaleur pulsée. En réalité c’est un abus de langage qui le plus souvent est utilisé pour désigner le système de chauffe par chaleur pulsée.


a. Le four à air brassé

Comme pour le four à convection naturelle, le four à air brassé dispose de deux résistances chauffantes. Ces résistances accompagnent un ventilateur placé dans la paroi basse du four permettant de faire circuler la chaleur de façon homogène depuis l’intérieur du four.

La facilité d'utilisation : Pas de complication particulière par rapport à un four traditionnel.

Le temps de chauffe : Permet une cuisine économe avec une montée en température rapide, pouvant atteindre 200° en 6 à 8 minutes.

L'homogénéité de la cuisson : La chaleur est brassée par le ventilateur et répartie de façon homogène dans le four.

Pour quel usage : Permet une cuisson moelleuse qui évitera le dessèchement des aliments.

L'usage simultané : La cuisson sur 2 niveaux est possible sans même mélanger les odeurs et/ou saveurs.

Le budget : Comptez une fourchette entre 199,99€ et 299,99€.

L'air brassé

b. Le four à chaleur pulsée, dit « à chaleur tournante »

Parfois appelé chaleur tournante, le four à chaleur pulsée est composé de résistances de voûte (en haut) et de sole (en bas) qui ne chauffent pas, c’est la 3ème résistance circulaire qui accompagne le ventilateur qui agit. Ainsi l’air chaud est non seulement brassé mais également « pulsé » par la résistance supplémentaire assurant la diffusion rapide et homogène de la chaleur.

La facilité d'utilisation : Simple d’utilisation, il faut simplement savoir qu’il chauffe plus vite que les autres modes... Ne vous laissez pas surprendre par son efficacité !

Le temps de chauffe : Plus rapide que l’air brassé, avec la chaleur pulsée, plus besoin de préchauffage, le ventilateur permet de rapidement répartir la chaleur dans l'intégralité de l'appareil.

L'homogénéité de la cuisson : Permet une diffusion parfaite et homogène de la chaleur.

Pour quel usage : Idéal pour les soufflés et les gâteaux. La cuisson à plus basse température contribue à rendre les aliments plus tendres.

L'usage simultané : Vous pouvez placer sans crainte plusieurs plats à cuire simultanément dans votre four sans risque de mélange olfactif ou gustatif.

Le budget : Les prix peuvent varier selon les marques et les technologies associées de 299,99€ à 1 200€ pour les plus grosses bourses.

La chaleur pulsée

c. Le four combiné (le four à chaleur tournante et à vapeur)

Ces fours alliant l’homogénéité de la chaleur tournante à la douceur de la vapeur permettent un résultat de cuisson optimal. En ajoutant quelques centilitres d’eau dans le compartiment dédié, la chaleur tournante ainsi que la vapeur vont se combiner pour obtenir de savoureux mets croustillants à l’extérieur et tendres à l’intérieur.

A savoir : il est également tout à fait possible d’utiliser indépendamment l’une ou l’autre des fonctions.

La facilité d'utilisation : Simple d’utilisation avec seulement l’ajout d’eau.

Le temps de chauffe : L’ajout de vapeur réduit de 20% le temps de cuisson.

L'homogénéité de la cuisson : Parfaite avec des plats dorés et moelleux.

Pour quel usage : Pour des cuissons moelleuses, les pâtisseries, rôtisserie et poisson ; des plats tendres à l’intérieur et croustillants à l’extérieur.

L'usage simultané : Même fonctionnement que les fours à chaleur tournante, le four combiné peut vous permettre de cuisiner plusieurs plats en même temps. Certains peuvent même vous permettre de choisir la fonction vapeur seulement sur l’un des 2 étages.

Le budget : Peu de modèles sont pour le moment sur le marché, comptez entre 800€ et 1 200€ pour l’acquérir.

Le four combiné

3. Le four à vapeur, la cuisine pro à portée de main

Finies les tartes brûlées ! Avec la cuisson à vapeur, vos plats sont cuits à température douce pour une cuisine diététique, préservant arômes, couleurs et vitamines, et ce, sans aucun ajout de matière grasse.

L'appareil est muni d'un réservoir d'eau qui, une fois chauffé, devient vapeur et tiédit vos petits plats.

La facilité d'utilisation : Simple d’utilisation, le four vapeur peut même décongeler vos aliments.

Le temps de chauffe : Il existe plusieurs types de four à vapeur. Les basses pressions allant de 40° à 100°, les fours à haute pression pour les cuissons à plus de 100° et les fours à vapeur sèche principalement utilisé pour le maintien au chaud.

L'homogénéité de la cuisson : Les plats ressortent parfaitement sain sans risque de brûlure.

Pour quel usage : Particulièrement adapté pour les plats vapeurs tels que les légumes et poissons, il ne permet pas la cuisson des gratins, quiches, ou autres pizzas et gâteaux qui ne cuisent pas à la vapeur. Complément idéal d’un four traditionnel.

L'usage simultané : La vapeur peut cuire plusieurs mets disposés sur différents étages.

Le budget : On ne le sait que trop : tout ce qui est rare est cher. Les prix peuvent être assez élevés, comptez 800 € comme prix de départ.

L'entretien : Facilité de nettoyage par rapport à un four traditionnel car les aliments sont cuits à basse température. Il est conseillé d’essuyer l’humidité restante sur les parois du four après chaque utilisation.

Un dernier détail : vous ne pourrez plus contempler vos chefs-d’œuvre à travers la vitre pendant la cuisson. La condensation rend en effet l'observation à travers la vitre impossible.

Petit ? Moyen ? Gros ? Critère n°3 : Quel volume de cavité choisir ?

Célibataire endurci, famille nombreuse ou jeune couple dynamique accueillant dix personnes à dîner chaque soir, votre besoin n’est pas le même. On exprime la capacité de l’appareil en litres et elle dépendra du nombre de bouches à nourrir dans votre foyer et de votre manière de cuisiner. Nous pouvons distinguer 3 types de volume :

1. Les petits modèles

Généralement inférieurs à 45 L, ils appartiennent à la famille des mini-fours idéal pour les étudiants, personnes seules ou couples sans enfants. Du fait de leur dimension peu standard, ces fours ne sont, pour la plupart pas encastrables.

2. Les volumes standards

Oscillant entre 60 et 70 L, ce volume de four offre un confort quotidien d'utilisation pouvant ainsi accueillir sans difficulté la plupart de vos plats.

3. Les grands volumes

Les appareils supérieurs à 70 L, proposent eux, une cavité optimale pour vous permettre d’y cuisiner vos plats les plus volumineux. Idéal pour les familles nombreuses, ils sont régulièrement dotés de multiples niveaux, offrant ainsi la possibilité de mijoter simultanément plusieurs plats. En plus du gain de temps, cette fonctionnalité vous permet de réduire votre consommation d’énergie.

Découvrez nos collections de four de plus de 70 L


Le coup de pouce Cdiscount : Qu'est ce qui se passe à l'intérieur ?

Quelle que soit la capacité choisie, privilégiez une grande vitre pour pouvoir vérifier où en est votre cuisson sans avoir à ouvrir la porte régulièrement engendrant une perte de chaleur nuisible à certaines recettes. De même que si l'appareil est bien éclairé, vous pourrez surveiller ce qui se passe avec beaucoup de facilité. Ce sont des petits détails qui auront leur importance au quotidien.


Laver un four à l’éponge, la corvée à éviter ! Critère n°4 quel système de nettoyage pour votre four ?

Ce point est un critère important au moment de s'équiper. Vous verrez que si vous pouvez éviter de nettoyer votre four à l'huile de coude, son entretien ne sera plus une corvée. Quelles sont les options ? Vous avez le choix entre un nettoyage manuel, par catalyse, par pyrolyse ou à vapeur.

Si vous n’avez pas le temps de lire, on vous résume !

Les systèmes de nettoyage de four

1. Le système de nettoyage par catalyse

Le nettoyage par catalyse est autodégraissant puisqu'il agit pendant la cuisson. Les parois sont conçues en émail poreux ce qui permet d'éliminer la graisse pendant que l'appareil est utilisé. Bien sûr, on n'est pas à l'abri de quelques coups d'éponge pour obtenir un appareil net, mais ce système facilite vraiment le nettoyage.

Bilan : Un système pratique qui n'est pas sans éviter un nettoyage manuel pour les taches les plus tenaces.

2. Le système de nettoyage par pyrolyse

Plus puissant, le nettoyage par pyrolyse permet au four de s’autonettoyer grâce à une montée de très haute température du four : près de 500° pendant 2-3 heures. Cette chaleur entraîne la destruction des dépôts tels que les graisses, sucres et autres résidus pour les réduire en cendres. Une fois le cycle terminé, il vous suffit simplement de passer un coup d’éponge humide pour un rendu parfaitement propre.

Sachez que pour éviter un maximum les éventuelles mauvaises odeurs, veillez à retirer les gros dépôts qui sont susceptibles de carboniser provoquant de la fumée, voir des risques d’incendie.

Pour des raisons d’économie d’énergie, certains fours « intelligents » vous proposent même plusieurs programmes : économique, moyenne, intense à utiliser selon salissure du four.


Le coup de pouce Cdiscount : Une question d’économie d’énergie

Il est préférable d’activer le cycle de pyrolyse après une utilisation du four pour profiter ainsi de la chaleur dégagée.


3. Le système de nettoyage par la vapeur / hydrolyse

Simple d’utilisation, avec le nettoyage par hydrolyse il suffit de verser quelques centilitres d’eau dans le compartiment dédié et de lancer le programme d’une 20aine de minutes et par un effet de condensation de l’eau, les saletés vont se décoller. Une fois le cycle terminé, un coup d’éponge est nécessaire pour vider l’eau sale.

Quelles options de confort pour votre four ?

Pour un four 100% adapté à vos habitudes de consommation vous aurez le choix parmi des fonctionnalités optionnelles :

1. La sécurité avant tout

a. La porte froide pour isoler la chaleur

Parent ou responsable de tout petits, la porte froide vous évitera bien des bobos. Constituée de plusieurs parois de verre refroidies par circulation d’air, la partie centrale de la vitre est homologuée pour ne pas excéder les 60° même au pic de température de votre four.


Le coup de pouce Cdiscount : Chaleur et froid ne font pas bon ménage !

Veillez à placer le four loin du réfrigérateur et dans ou à proximité de meubles pouvant supporter la chaleur.


b. Une ouverture tiroir pour ne pas se brûler

Il existe plusieurs systèmes d'ouverture de porte de four. Ce peut être vers le bas, sur le côté, ou dans un esprit tiroir. Parmi ces différentes possibilités, l'ouverture tiroir est celle que l'on préfère. Vous pourrez ainsi ouvrir l'appareil et ajouter un élément (sauce, herbes aromatiques...) sans risquer de vous brûler.

c. La fermeture douce

Même système que pour vos meubles, la porte du four se referme avec discrétion apportant confort au quotidien.

2. Une cuisson à la perfection

a. La sonde, pour une cuisson au degré près

Cette sonde, une fois insérée dans le plat, vous permet de suivre sa température et ainsi de gérer plus facilement l’arrêt de la cuisson.

b. Le programme basse température

Préconisé pour vos plats cuits à l’étouffée la cuisson basse température réhaussera les saveurs.

c. Le mode pizza

La pizza, tout le monde l’adore mais tout le monde ne sait pas la cuire à sa juste valeur. Avec le mode pizza, votre pâte est saisie à courte durée pour ressortir croustillante à l’extérieur et moelleuse à l’intérieur.

d. La fonction pain

Qui n’a jamais rêvé du bon pain chaud du dimanche matin sans à avoir à sortir de chez soi ? Avec la fonction pain vous réveillerez le boulanger qui est en vous ! Une pâte levée à souhait, une mie moelleuse et une croute dorée pour éveiller vos papilles.

3. Une gestion déléguée

Les assistants de cuisson

Plus besoin de se poser de question au sujet de la température idéale pour vos plats, la technologie saura vous guider dans la cuisson.

Grâce à la préconisation de la température intégrée dans la plupart des fours, il vous suffit de sélectionner le poids ainsi que le type de plat cuisiné afin que votre four assure une gestion fiable et précise de la température adéquate.

Mieux, certains fours dits « intelligents » peuvent piloter une cuisson dans son intégralité à l’aide de recettes automatiques préprogrammées. Ainsi tous les éléments tels que la température, le temps de cuisson, le mode de cuisson et même la position de la grille vous sont choisi par le four.

Enfin l'étiquette européenne et ses précieuses informations

L'étiquette européenne a été créée pour informer et sensibiliser les personnes à la consommation énergétique des appareils domestiques. Elle est devenue obligatoire depuis août 2003 pour les fours. A noter qu'elle n'est pas fournie pour les fours portables ni pour les fours à vapeur.

Elle vous sera utile pour comparer et évaluer les capacités des fours. Les appareils électriques et ceux au gaz seront ainsi pourvus d'une étiquette différente.

Parmi les éléments à regarder avec attention, vous trouverez :

  • La classe d’efficacité énergétique s’étalant de A+++ à D. Elle correspond au seuil de consommation d’énergie de l’appareil en mode cuisson. Sachez que plus il y a de après le A moins votre four consomme d’énergie, moins votre facture est salée en fin de mois.
  • La consommation électrique pour chaque utilisation, en kilowattheure (kWh) par cycle (pour de l'électrique) ou un en mégajoules (MJ) par cycle (pour du gaz) permet de savoir combien vous dépenserez en électricité.
  • Le volume utilisable de la cavité (en L)


Le coup de pouce Cdiscount : Des économies, vraiment ?

Selon une moyenne, la consommation des appareils ménagers représente 50% de la facture d'électricité. Vous hésitez entre un four classe A et A+ ? Sachez que la classe énergétique A+, c'est 25% d'économies supplémentaires par rapport à une classe A.


L'étiquette énergétique
Par Cdiscount 29 novembre 2017
Cette réponse est-elle utile ? 2
Les questions de la Communauté !
}
air-max-90  air-jordan-pas-cher  air-max-1-pas-cher  nike-air-jordan  free-run-pas-cher  nike-tn-pas-cher